Goutte à goutte de bonnes VIBES, cachets de FEELGOOD, et piqûre de RAPPEL pour ce titre que je vous propose de reprendre 3 fois par jour pendant ….. toute la vie !!

Nouvel arrangement (Erick Benzi), nouvelles images : une seconde vie, un second souffle, une version 2.0, comme pour le monde !?


Comme toi qui me quitte pour faire de moi un homme
Et devenir une femme, qui me pardonne

Comme la mort du disque, free access en un clic
Amène la culture à tous, mondialis’ra ma musique

Comme les désastres écolos, plus sévères, plus souvent
Pour que l’Homme se dise « tiens, faudrait du changement »

Comme la maladie universelle de l’amour
Pour voir que mieux aimer, sera le vaccin, un jour

Elle dit :
Qu’on vive ici ou loin
Qu’on soit riche ou qu’on ait faim
Qu’elle croit pas à la chance
Qu’elle croit pas au destin

Que la force d’être un humain,
c’est d’écrire ses lignes dans sa main
que la vie c’est toujours un mal pour un bien

Comme la vague géante noie la vie sans espoir
Pas juste une pandémie, mais une leçon pour mieux voir

Comme le sport et son affect’ et sa violence et son racisme
Mais aussi le vecteur du respect et de l’optimisme

Comme un génocide, une crise, et le pouvoir de certains
pour descendre dans la rue marcher main dans la main

Comme la perte d’un bébé et le chagrin pour longtemps
Pour enfin digérer tous nos vieux démons d’enfants

Elle dit :
Qu’on vive ici ou loin
Qu’on soit riche ou qu’on ait faim
Qu’elle croit pas à la chance
Qu’elle croit pas au destin

Que la force d’être un humain,
c’est d’écrire ses lignes dans sa main
que la vie c’est toujours un mal pour un bien

Elle parle d’agir, d’un sens à la vie
Elle parle d’amour, pas d’une utopie
Elle dit qu’on sert tous une évolution plus belle
Elle met de la lumière en plein milieu du tunnel

Elle dit :
Qu’on vive ici ou loin
Qu’on soit riche ou qu’on ait faim
Qu’elle croit pas à la chance
Qu’elle croit pas au destin

Que la force d’être un humain,
c’est d’écrire ses lignes dans sa main
que la vie c’est toujours un mal pour un bien

Partage avec tes amis: