COUP DE SANG ! Et beaucoup d’émotion ce soir suite à la décision d’infliger le port du masque aux enfants…

❤️A toi, petit loup essoufflé et incrédule dans la cour de récré.

❤️A toi, parent qui a vu dans les yeux de ton enfant la peur et l’incompréhension, dans ton ventre cette boule de rage et d’impuissance.

❤️A toi, grand-parent qui refuse d’être un prétexte pour voir disparaitre le sourire des enfants

❤️A toi, enseignant à qui on oblige des mesures absurdes et que tu dois faire respecter…

👎A toi, dirigeant qui ne sait toujours pas prendre les bonnes décisions dans la gestion de cette crise. Et merci à ce artiste fabuleux, Francis Cabrel, j’ai rarement eu autant d’émotions en écrivant et chantant une adaptation, j’espère de tout cœur que les belles ondes vous atteindront.

❤️❤️❤️ Et merci à mes deux fidèles qui m’ont suivi au bout de mes idées et au bout de la nuit pour réaliser ce clip et cette chanson en 24h chrono

🤫🙈🤪 David Courrèges et Florian Ange Martinez Ingrid

💔 Pour me soutenir venez vous abonner par ici

Facebook : https://www.facebook.com/courregesingrid

Odysée : https://odysee.com/@ingrid-courreges:8

Instagram : https://www.instagram.com/ingridcourr…

Twitter : https://twitter.com/IngridCourreges

Site internet : https://www.ingridcourreges.com/

Vous pouvez aussi me soutenir sur mes cagnottes Tipeee et Paypal https://fr.tipeee.com/ingrid-courreges

https://paypal.me/pools/c/8wROvUao7G

“Puisque c’est vrai qu’ils nous contraignent

“Puisque c’est vrai qu’ils nous contraignent
Dès 6 ans les règles sont les mêmes
Alors Il faudra leur dire
C’est un matin brun qu’ils nous inspirent
Juste un regard celui d’ma mère
Bouleversée qu’un tissu me prive d’air

Puisqu’on nous dit qu’on est en guerre
Qu’on est les soldats du scolaire
Alors on voudrait leur dire
On part au combat
On part faire les classes des sans sourire
Un peu hagards Mais solidaires
Le contingent des p’tits téméraires

Juste un peu plus d’entraves encore
Pour moins de joie
Pour moins de rire
Pour moins de droit

Puisque tous les grands ont la fièvre
Qu’on ne peut plus voir sur les lèvres
Alors qu’on apprend à lire
Les mots qu’on voit pas
C’est l’accès au savoir qui expire
Dans le brouillard le bruit des chaînes
Dans la cour un peu moins d’oxygène

On dit que c’est pour sauver grand mère
Que mon visage est recouvert
Nous on voudrait leur dire
Papi mamie préfèrent qu’on respire
Tous ces câlins qu’on ne peut plus faire
Encore moins d’amour, c’est sanitaire “

Paroles Ingrid COURREGES et Florian MARTINEZ

Cécile (9 ans) interprète « On voudrait leur dire » de Ingrid Courrèges (Musique Francis Cabrel)

https://www.youtube.com/watch?v=k346d-aQ-M8&ab_channel=ColCovMed974

Partage avec tes amis: